Billets de assips

Corona minus (chanson éducative pour enfants)

 

Ce clip sera diffusé sur l’ensemble des antennes du groupe France Télévisions à partir du 22 mai.

Le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse, le ministère de la Culture et Sony Music sont partenaires du projet

Le lien de la chanson "corona minus"   : https://youtu.be/0MHnjZ0qvbw 

Avec Corona Minus, le chanteur Aldebert explique aux enfants les gestes barrière. Il y présente le virus comme un monstre extra-terrestre que les combattants sur Terre doivent faire disparaître.

« Pendant le confinement, j’ai eu pas mal de demandes pour une chanson de prévention, détaille-t-il. Au début, je n’étais pas hyper-chaud, ce n’est pas évident et pas le sujet le plus glamour. Puis j’ai trouvé cette idée décalée d’un virus qui vient d’une autre planète, pour que le morceau ne soit pas glauque, donne la pêche et incite à se protéger en vue du retour à l’école, pour que ce ne soit pas le bazar »

Au-delà du rappel des gestes barrière (tousser dans son coude, ne pas faire de bise, etc) le chanteur glisse aussi dans un clip de près de 2 minutes des conseils de bon sens comme « en récré, prenez soin d’éviter les disputes ».

Pour tester la pertinence de son message, il avait sous la main un public de choix avec ses trois enfants de 2, 4, 6 ans et demi.  L’avis scientifique était son épouse, médecin généraliste.

Pour illustrer la chanson, Aldebert propose à son jeune public et leur famille de se filmer « dans des chorées fofolles » en train de faire les gestes barrière et d’envoyer les vidéos en vue d’illustrer la chanson pour constituer un clip participatif.

Tous les revenus et les droits d’auteurs de Corona Minus seront reversés à l’association Emmaüs Connect.

Marcelle Géber nous a quitté

Marcelle était une grande dame, discrète, joviale, dynamique, observatrice, et nous avons eu l’honneur de l’avoir comme membre du CIPS/AssIPS depuis de nombreuses années ; elle nous a beaucoup apporté.

Marcelle Geber est née en France à Pavillons-sous-Bois en 1919 ; cadette d’une fratrie de deux, elle grandit sereinement entre ses deux parents dans une province verdoyante en contact avec la nature,.
À l’âge où les enfants jouent et découvrent le monde en pleine lumière, alors qu’elle s’apprête à fréquenter l’école, elle est victime d’une rougeole compliquée d’une kératite et doit rester pendant une longue période dans la pénombre afin de protéger sa vue.

La petite Marcelle s’y résout, et ce n’est pas cela qui va l’empêcher de se projeter « médecin pour les enfants » dès ses huit ans…
Elle fait des études de médecine et soutient sa thèse de doctorat à la faculté de médecine de Paris en 1950 sur « l’échec scolaire des enfants surdoués ». Elle hésite entre pédiatrie et pédopsychiatrie. Elle sera finalement pédopsychiatre et psychanalyste

Marcelle Geber a travaillé avec Jenny Aubry et John Bowlby à l'étude des carences de soins maternels précoces et de leurs conséquences sur le bébé ; elle été directrice des centres de guidance infantile de l'Aisne, concept qu’elle a été pionnière à mettre en France. Forte de cette expérience, elle a été mandatée par l'OMS dans les années 1950 afin d'étudier les particularités de la relation mère-bébé au cours du kwashiorkor. Elle est pionnière dans le travail transculturel.

La première, elle démontre, de ses études de terrain en Ouganda et au Mozambique, que le kwashiorkor est en fait lié à l'association d'une dénutrition et de troubles psychologiques affectant la dyade mère-bébé.

C’est à la Maison des adolescents de Cochin (Maison de Solenn), que Marie Rose Moro lui remet la légion d’honneur le 2 juillet 2012, en raison notamment de ces travaux.  

Bibliographie    Geber

  • L' Enfant africain dans un monde en changement : Étude ethno-psychologique dans huit pays africains, Paris, PUF, 1998,
  • L'Abandonnisme en Afrique sud-saharienne, Paris, PUF, 1999,
  • « De la tradition africaine à la France. Réflexions de quarante ans de terrain. », L'autre, cliniques, cultures et sociétés, 2004, 5(3),
  • Film: Test de Gesell et Terman-Merril, Application en Uganda,(distribution - Service du Film de Recherche Scientifique)

Marcelle Geber-Banay a aussi rédigé la biographie de son époux, l’artiste Ben Banay 1917-2003, d’origine polonaise et ayant vécu longtemps en Israel où il est inhumé : « Ben (Banay), l’artiste aux trois pays, aux trois noms, peintre, graveur, maître verrier »

Elle a fété son centenaire à la galerie Thuillier (Paris) le dimanche 15 Septembre 2019 « dans la lumière des œuvres de son époux".

Elle est partie dans la nuit du 9 au 10 mai 2020 ; son souvenir restera dans nos mémoires.

 

Le calendrier vaccinal 2020 en France et dans quelques autres pays européens

Pour accéder de la France aux politiques vaccinales de divers pays de l'union européene :  https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-reglementaires/Politique-vaccinale/Politique-vaccinale-a-l-etranger

* * *

Ci dessous : le calendrier français décrit ; puis -en bas de feuille- pour accéder au calendrier de quelques pays europées

Pour accéder au calendrier français : le ministère de la Santé français a publié le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales pour 2020. 

Les principales nouveautés inscrites au calendrier des vaccinations 2020 sont :

  • L’extension de la vaccination contre les HPV aux garçons de 11 à 14 ans révolus avec un rattrapage vaccinal pour ceux âgés entre 15 et 19 ans révolus. Cette recommandation sera applicable au 1er janvier 2021 en raison de l’alerte de l’organisation mondiale de la santé relative aux fortes tensions d’approvisionnement mondiales qui pèsent sur le vaccin contre les HPV. 
  • La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à Mayotte sera dorénavant lancée à l’automne [idéalement en septembre] avec les mêmes vaccins que ceux utilisés en métropole.
  • La suspension de l’obligation de la vaccination contre la typhoïde des professionnels de laboratoires de biologie médicale
  • De nouvelles recommandations pour les personnes au statut vaccinal inconnu, incomplet ou incomplètement inconnu et chez les migrants primo arrivants ont été ajoutées.

Télécharger le calendrier 2020

Tableaux et annexes 2020

NB : Ce calendrier finalisé le 4 mars 2020 ne prend pas en compte la nouvelle situation épidémiologique en lien avec l’épidémie à COVID-19 en France. Si des adaptations éventuelles de la stratégie vaccinale en lien avec cette épidémie sont identifiées, elles seront communiquées sur le site du ministère de la santé dans la rubrique COVID 19.

Pour accéder au site français général concernant les vaccinations

https://vaccination-info-service.fr/

* * *

Pour divers autres pays de l'Europe :

Pour accéder au calencrier de vaccination belge : https://www.vaccination-info.be/calendrier-de-vaccination/

Pour accéder au calendrier de vaccination allemand : https://handbookgermany.de/fr/live/vaccination.html

Our accéder au calendrier de vaccinations luxembourgeois : https://sante.public.lu/fr/prevention/vaccination/calendrier-vaccinal/index.html

Pour accéder au calendrier de vaccination suisse : https://www.infovac.ch/fr/vaccins/plan-de-vaccination-suisse

 

 

Stratégie française nationale de prévention et de protection de l’enfance 2019-2022

Stratégie française nationale de prévention et de protection de l’enfance 2019-2022

publié le18.10.19

 

Après une large concertation menée au printemps avec l’ensemble des acteurs, dont en particulier les enfants pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, et un discours prononcé aux Assises Nationales de la Protection de l’enfance en juillet, le Secrétaire d’Etat Adrien Taquet a lancé le 14 octobre 2019 une stratégie nationale inédite basée sur un contrat d’engagement mutuel entre l’Etat et les départements. Cette stratégie se déploiera à partir de janvier 2020 et montera en charge progressivement d’ici 2022.

 

Cette stratégie, qui sera assortie d’indicateurs, vise à mettre en œuvre les objectifs suivants :

A°) Accélérer le virage de la prévention en protection de l’enfance
Le secrétaire d’Etat a insisté sur la nécessité de faire en sorte que le système de protection de l’enfance de demain soit en capacité de mieux prévenir les risques et les difficultés à la fois en amont, en aval et à chaque étape du parcours de protection.

Mesures phares :

  • Réaliser 100% des bilans de santé en école maternelle d’ici 2022.
  • Atteindre un taux de couverture de 20% par la PMI des besoins en termes d’entretien prénatal précoce à horizon 2022.
  • Doubler d’ici 2022 le nombre de visites à domicile prénatales par les sages-femmes de PMI et le nombre de visites à domicile infantiles par des infirmières puéricultrices juste après l’accouchement.
  • Créer 20 nouveaux relais parentaux (ou l’équivalent de 500 nouvelles places) sur le territoire d’ici 2022 pour soutenir les parents en difficulté.
  • Renforcer les moyens des cellules de recueil et d’informations préoccupantes, en accentuant la pluridisciplinarité

 

B°) Faire des enfants protégés des enfants comme les autres
Le Secrétaire d’Etat a rappelé au cours de son discours cette demande que lui ont fait les enfants mineurs et anciens mineurs protégés pris en charge par l’aide sociale à l’enfance : « Nous voulons être des enfants comme les autres ». Cela passe par la garantie de leurs droits fondamentaux : droit à la santé, droit à l’éducation en particulier.
L’objectif de la stratégie présentée aujourd’hui vise aussi à lutter contre les ruptures de parcours ainsi qu’à reconnaitre le besoin de sécurité affective des enfants.

Mesures phares :

  • Mettre en place un bilan de santé obligatoire pris en charge par l’Assurance maladie pour chaque enfant entrant dans le dispositif de protection de l’enfance (mesure prévue dans le PLFSS 2020).
  • Créer des dispositifs d’intervention adaptés aux problématiques croisées de protection de l’enfance et de handicap : 1 équipe mobile par département et 50 nouveaux dispositifs ou structure correspondant à cette approche d’ici 2022.
  • Pour garantir la sécurité des enfants protégés et prévenir les risques de maltraitance, élaborer d’ici 2022 un référentiel national de contrôle des lieux d’accueil de protection de l’enfance, doté de critères communs objectivant la qualité des prises en charge.
  • Créer d’ici 2022 600 nouvelles places d’accueil pour répondre aux besoins spécifiques des enfants placés et notamment permettre aux fratries de rester ensemble.
  • Développer les centres parentaux afin d’aboutir à 1 centre parental par département d’ici 2022 pour soutenir et accompagner les parents d’enfants protégés.
  • Pour que le retour à domicile des enfants placés se passe dans de bonnes conditions, systématiser l’accompagnement en respectant un délai minimal entre la levée de la mesure et le retour effectif en famille et en proposant les adaptées à chaque situation familiale (sur le volet éducatif, social, psychologique mais aussi budgétaire).
  • Repenser le rôle d’assistant familial pour permettre la construction d’un lien d’attachement avec l’enfant protégé, et mieux associer l’assistant familial au parcours de l’enfant au sein de l’ASE.
  • Elaborer une charte des droits des enfants protégés pour le printemps 2020.
  • Mettre en place un album de vie pour chaque enfant accompagné pour garantir à chaque enfant devenu adulte ses souvenirs d’enfance.
  • Rendre le quotidien des enfants protégés plus facile en simplifiant les notions d’actes usuels et non usuels.
  • Garantir la continuité du parcours et de l’accès aux soins des mineurs non accompagnés à leur arrivée à la majorité.
  • Créer un fonds de solvabilisation national des jeunes sortants pour l’accès à un logement, de type fonds de solidarité logement.
  • Développer les dispositifs d’accompagnement global emploi/insertion/logement des jeunes, y compris pour les jeunes en situations de handicap dont le besoin peut-être plus soutenu.
  • Soutenir les accompagnements passerelles des jeunes sortants en situation de handicap et orientés vers les structures adultes.
  • Améliorer l’accès aux droits via la mise en place de rendez-vous des droits CNAMTS/CNAF/MSA. 

 

C°) Ecouter d’avantage les enfants protégés pour changer le regard de la société

Le Secrétaire d’Etat insiste également sur la nécessité d’être davantage à l’écoute des enfants protégés et de leurs besoins. Cela passe notamment par un engagement de la société à leurs côtés.

Mesures phares :

  • Mobiliser la société civile autour de l’enfance protégée notamment sur le parrainage, le soutien scolaire ou l’accès à la culture, aux sports et aux loisirs.
  • Lancement d’appels à projets et subventionnement d’associations de parrainage et de soutien pour aboutir en 2022 à : 10 000 parrainages ; 50% de territoires couverts par un partenariat sur le soutien scolaire : 50% de territoires soutenus dans le soutien culturel, sportif et l’accès aux vacances des enfants et de leurs familles.
  • Permettre aux mineurs pris en charge par l’aide sociale à l’enfance d’en sortir plus facilement par la voie de l’adoption, en mettant en œuvre les procédures d’adoption simple quand les conditions sont réunies.
  • Etendre le dispositif « Devoirs faits » pour les enfants de l’ASE en 2020.
  • Renforcer l’accès au service civique des jeunes sortants de l’aide sociale à l’enfance.
  • Anticiper l’examen des conditions de titre de séjour dès 17 ans pour ne pas interrompre les parcours d’insertion des mineurs étrangers.
  • Renforcer le recours aux internats scolaires des enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance (dès 2020).
  • Faciliter l’accès des jeunes de l’aide sociale à l’enfance aux dispositifs d’excellence (horizon 2021).
  • Conventionner avec la conférence des Grandes Ecoles pour instaurer des dispositifs type Sciences-Po ZEP à destination du public ASE.
  • Réserver aux jeunes de l’ASE des places dans les internats des lycées d’excellence.

La méthode de contractualisation pluriannuelle choisie pour déployer cette stratégie permet de conforter le dialogue entre l’Etat et les départements sur le diagnostic initial, les moyens appropriés pour agir et les indicateurs d’évaluation de l’action publique en matière de protection de l’enfance. 30 départements seront concernés dès 2020 en France Métropolitaine et en Outre-mer, avec pour objectif d’apporter une aide volontariste et concentrée à ceux dans lesquels la situation est la plus urgente.
80 millions d’euros seront consacrés par l’Etat dès 2020 à cette stratégie globale. Elle s’accompagnera d’une réforme de la gouvernance et du pilotage de la politique publique de protection de l’enfance.

 

A télécharger :

Dossier de presse : stratégie nationale de prévention et de protection de (...) Téléchargement (4.7 Mo)

Communiqué de presse : lancement de la stratégie nationale de prévention et de (...) Téléchargement (317.4 ko)

Discours d’Adrien Taquet : présentation de la stratégie nationale de (...) Téléchargement (259.5 ko)

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/pacte-pour-l-enfance/la-reforme-de-l-enfance-protegee/article/strategie-nationale-de-prevention-et-de-protection-de-l-enfance-2019-2022

un nouvel ouvrage sur les droits de l'enfant

Partion en novembre 2019 d'un ouvrage "Les droits de l'enfant pour les nuls", réalisé par Jean-Pierre Rosenczveig

358 pages, 22,95 Euros. Très complet.

https://www.pourlesnuls.fr/livres/culture-generale/les-droits-de-l-enfant-pour-les-nuls-9782412051696

 

 

Parution d'un dictionnaire des droits de l'enfant

 

Publication du "Dictionnaire des droits de l'enfant pour les enfants et les grands"

 Il est rédigé par Marie-Françoise Lücker-Babe, juriste genevoise, et publié à  "Éditions La Joie de lire" * (Genève, octobre 2019, ISBN : 978-2-889908-492-0) ;

 

Un pédiatre genevois, Daniel Halperin, président de l'Association Suisse des Amis du Dr Janusz Korczac, en a fait un compte rendu.

Pour accéder à ce compte rendu, cliquer ici

 

Éditions La Joie de lire SA
5, chemin Neuf
CH-1207 Genève
Tél. +4122 807 33 99

info@lajoiedelire.ch

 

Distributeur/Diffuseurs

France / Belgique :
HARMONIA MUNDI
B.P. 20150 – 13 631 Arles cedex
Tél. : +33 (0)4 90 49 58 05
Fax : +33 (0)4 90 49 58 35
E-mail : 
adv-livre@hmlivre.com

Suisse :
OLF-OFFICE DU LIVRE              
Z.I.3 Corminbœuf, P.O.Box 1152
CH-1701 Fribourg
Tél. : +41 (0)26 467 51 11
Fax : +41 (0)26 467 54 66
E-mail : 
information@olf.ch

HEIDIFFUSION
Z.I.3 Cormimbœuf, Rte André Piller 39
CH-1720 Corminbœuf
Tél. : +41 (0)78 686 54 68 / 
+41 (0)79 775 27 00
E-mail :
i.exhenry-cuany@heidiffusion.ch
l.feugere@heidiffusion.ch

Canada :
DIFFUSION DIMEDIA
539, Boulevard Lebeau, Saint-Laurent
Québec H4N1S2
Tél. : +1 514 336 3941
Fax : +1 514 331 3916

Evolution du site

Nous reconstruisons actuellement  le site

afin que l'Assips puissse devenir un site utile pour la pédiatrie sociale !

Toutes les pages ne sont donc pas encore fonctionnelles ou documentées, mais cela vient doucement !

Trop doucement, certes, mais le site n'est tenu que par des bénévoles souvent engagés dans de multiples actions.

Vous pouvez, oui vous qui lisez en ce moment ce texte,  nous aider à développer un contenu interessant 

par vos suggestions, vos informations, vos souhaits, etc ...

Le bouton contact en haut à droite page d'accueil) est fonctionnel : n'hésitez pas à l'utiliser pour communiquer avec nous, apporter propositions, suggestions, questions, etc ....

 

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site Internet, et qui devrait devenir plus complet progressivement !